Association Présence de Gabriel Marcel

 
Un volume, 117 p.
ISBN 2-9512139-5-6 ;
ISSN 1166-9993
Parution : décembre 2001-
11 euros




GABRIEL MARCEL UN INTELLECTUEL EN SON SIÈCLE

Actes de la Journée d'études,Paris, le 23 janvier 1999
Éditées par Étienne Fouilloux

Textes de Annette Becker, François Chaubet, Étienne Fouilloux, Claire Guyot, Frédéric Gugelot, Margaret Teboul

Né en 1889 et mort en 1973, le dramaturge et philosophe Gabriel Marcel ne saurait être réduit à son uvre, aussi riche et importante soit-elle. Des prodromes de la Première Guerre mondiale aux lendemains du concile Vatican II, cet agrégé qui n'a guère enseigné a été le témoin passionné toujours, et l'acteur assez souvent, de plusieurs des épreuves humaines ou des aventures culturelles du XXe siècle. Il faudra bien que quelqu'un se risque un jour à restituer sa biographie, dans toute sa complexité. On en trouvera ici quelques jalons, fournis par des historiens sensibles au devenir des idées, pourvu qu'elles soient enracinées dans leur époque : le choc de la Grande Guerre sur ce non-combattant, qui le secouera longtemps ; les « grandes amitiés » philosophiques et littéraires de l'entre-deux-guerres, quelque peu troublées par sa conversion au catholicisme en 1929 ; les « vendredis » de la rue de Tournon, son domicile parisien, qui ont été, des années 1930 aux années 1950, l'un des lieux d'éveil à la pensée en France ; ou encore sa longue participation aux activités du Centre catholique des intellectuels après 1945. Ces coups de projecteur n'éclairent pas seulement certains aspects de la présence de Gabriel Marcel à son temps : ils sont autant d'entrées dans la vie agitée de l'intelligentsia française aux heures tragiques du XXe siècle.

Présence de Gabriel Marcel
Julien Farges - Archives Husserl de Paris
UMR 8547 - Pays germaniques
45, rue d'Ulm
75005 Paris
e-mail :